les commentaires sont désactivés pour cet article

Edito du 22 janvier 2017 A

La communion : un don de Dieu à demander

L’Église est une. Le Christ l’a voulue comme telle. Et pourtant, au long des siècles, plusieurs déchirures entre les baptisés se sont produites : Catholiques, Orthodoxes et Protestants partagent la même foi en un seul Dieu, Père, Fils et Esprit Saint et un seul Baptême, mais ne sont plus unis ! Tel est le paradoxe
actuel du christianisme se réclamant de la même source.

Nous ne pouvons évidemment nous satisfaire de cet état de fait, et chacun d’entre nous devrait avoir à cœur de s’engager pour l’unité des chrétiens. De fait, comme le rappelait le Pape Benoît XVI, à l’occasion des vêpres clôturant la semaine sur l’unité des Chrétiens, en 2010 : « ce n’est pas seulement le devoir de quelques-uns, ni une activité accessoire pour la vie de l’Église. Chacun est appelé à apporter sa contribution pour accomplir ces pas qui puissent conduire vers la pleine communion entre tous les disciples du Christ, sans jamais oublier qu’elle est avant tout un don de Dieu qu’il faut invoquer constamment ».

Puisqu’il nous faut constamment invoquer cette unité, voici cette prière pour l’unité des chrétiens que vous pourrez réciter, adaptée d’un texte de l’abbé Paul Couturier (1881 – 1953), prêtre du diocèse de Lyon : « Seigneur Jésus, qui, à la veille de mourir pour nous, as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un, comme toi en ton Père, et ton Père en toi. Fais-nous ressentir douloureusement l’infidélité de notre désunion. Donne-nous la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter ce qui se cache en nous d’indifférence, de méfiance, et même d’hostilité mutuelle. Accorde-nous de nous rencontrer tous en toi,  afin que, de nos âmes et de nos lèvres, monte incessamment ta prière pour l’unité des chrétiens, telle que tu la veux, par les moyens que tu veux. En toi, qui es la Charité parfaite, fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité, dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité. ». Amen.

Père Antoine de Folleville

 

Les commentaires sont fermés.